de Noguères.
C.H.G.H.47
Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

 

(D'après les archives de M. le Marquis de Bonneau et de M. Bentéjac et les Registres paroissiaux)

Armes : d'argent au noyer de simple, support deux lions.

Cette famille parait être originaire de Sainte-Bazeille.

Un RAYMOND DE NOGUÈRES, né vers la fin du XVe siècle, figure dans plusieurs actes, et en particulier dans un contrat de vente de l'année 1539. (Archives de M. Bentéjac). Il fut juge royal de Sainte-Bazeille et maria ses deux filles, savoir :

1° Anne avec Colin de Brocas, écuyer, capitaine dans une compagnie de cavalerie franche, habitant de Figues et veuf en première noces ;

2° Jeanne, avec Pierre de Bacoue, écuyer. (Nobiliaire de Guyenne et de Gascogne : Généalogie Brocas, t. II. p. 56.)

Un Arnaud de Noguères est premier consul de Sainte-Bazeille en 1575 (Archives de M. Bentéjac).

 

NOGUÈRES DE SAINT-MARTIN.

 

I. JACQUES DE NOGUÈRES, écuyer, né vers le commencement du XVIe siècle, épousa Marguerite de Chamborel, fille de N... de Chamborel, écuyer, seigneur de Saint-Martin et en eut :

1° François, qui suit,

2° Mondet de Noguères, écuyer, capitaine, marié avec Annette Mathieu, d'où, provinrent :

1. Jean de Noguères, écuyer, capitaine, marié le 9 juin 1596 avec Anne de La Veyssière, fille d'Arnaud de La Veyssière et de Billotte Dupuy. Le contrat est passé devant M. Me Bèze, notaire royal de La Réole dans la maison dudit Arnaud de La Veyssière. Le futur époux agit de l'avis de François de Noguères, son oncle, absent, de Jean Gaultier, de Jean Forestier et de M. Me Martin Constantin son beau-frère ; et la future épouse de l'avis et consentement de ses père et mère, de M. Me Blaise de La Veyssière, juge royal de La Réole son cousin, de Pierre de La Veyssière, son frère, et de M. Me Etienne de La Veyssière. Ledit Jean de Noguères est parrain le 20 février 1616 de Jean de Chamborel, fils de Bertrand de Chamborel, écuyer, sieur de Saint-Martin, et d’Anne de Noguères. Il agit, le 11 mars 1617, comme père de ses deux fils et administrateur de leurs biens, sa femme étant morte, de laquelle il eut :

1. François de Noguères, marié avec Isabeau Rivière, habitante de la juridiction de La Réole (Arch. de M. Bentéjac) ;

2. Pierre de Noguères, écuyer, sieur du Frêche, bourgeois de Ste-Bazeille qui, d'accord avec son dit frère, fait un contrat d'échange le 8 octobre 1628, avec M. Me François de Noguères, consul de Sainte-Bazeille. Il habitait la paroisse de Saint-Martin de Serres, juridiction de Ste-Bazeille. Ledit contrat d'échange est passé en présence de Jean de Noguères, sieur de La Gaille et de Pierre de Noguères, sieur du Frêche. (Ibidem) - Lesdits frères, François et Pierre, agissent tant pour eux que comme ayant pris le procès et la cause de Me François de Noguères, procureur du roi, en opposition de noble Jean de Noguères, écuyer, sieur de Saint-Martin, syndic de l'hôpital de Marmande (Ibid.)

Ledit Pierre avait épousé Suzanne Vilotte, dont naquirent :

1. Jean, baptisé le 13 juillet 1623, filleul de Jean de Noguères et de Marie Bèze.

2. Béatrix, baptisée le 3 octobre 1624, filleul de Me Jacques Moreau, avocat, et de Béatrix de Bonneau.

3. Marie, baptisée le 8 mars 1627, filleule de Me François Dubernard, notaire royal de Sainte-Bazeille et de Marie Vilotte.

4. Marie, née en 1631, filleule de Jean de Noguères, écuyer capitaine, sieur de La Gaille, consul de Sainte-Bazeille et de Marie d'Arnal ;

5. Anne, ensevelie le 4 septembre 1652 (Reg. parois.)

3. Jean de Noguères, écuyer, conseiller au parlement de Bordeaux (Archives de Bonneau.)

II. FRANÇOIS DE NOGUÈRES, écuyer, seigneur de Saint-Martin, habitant de Sainte-Bazeille, épousa par contrat du 7 mai 1557 passé à Sainte-Bazeille, Marie de Serres, fille de Jean de Serres, écuyer, et de Catherine Foulaney, en présence de François de Lapeyre, écuyer, Adam de Goulard, écuyer, et Jean de Foulaney, habitant de Sainte-Bazeille. Le futur époux est assisté de Jacques de Noguères, son père. Il fut gouverneur de la ville et du château de Sainte-Bazeille. Il eut :

1° Jean, qui suit ;

2° Jean de Noguères, écuyer, capitaine. Il partagea avec son dit frère la succession de son père le 17 novembre 1590. Il épousa Jeanne Dupeyron, qui, devenue veuve, se remaria avec Héliot Cousseau. Il testa le 9 novembre 1595 et dut laisser :

1. François de Noguères, procureur du roi à Sainte-Bazeille, né en 1589, dont nous donnerons la descendance à l'article II de la généalogie de Noguères ;

2. Marguerite.

III. JEAN DE NOGUÈRES, écuyer, sieur de Lagrange et de Monplaisir, avocat au parlement de Bordeaux, gouverneur de la ville et du château de Sainte-Bazeille, chevalier de l'ordre de Saint Michel, premier jurat de Bordeaux, puis seigneur de Saint-Martin, épousa en premières noces par contrat passé le 17 octobre 1605, à Bordeaux devant Me Labat, Béatrix de Bonneau à laquelle il fut constitué en dot 14.600 livres avec clause expresse que tous les joyaux qui lui seraient donnés pendant le mariage lui appartiendraient en propre (Arch. de M. Bentéjac et du marquis de Bonneau). Il épousa en secondes noces, par contrat passé à Bordeaux devant Me Dautiège, Marie d'Arnal, fille de feu M. Me Jean d'Arnal, écuyer et avocat au parlement de Bordeaux et de Marguerite Dupérier. Il fut enseveli le 12 avril 1641 dans l'église de Saint Projet de cette dernière ville.

Il avait eu de Béatrix de Bonneau, sa première femme :

1° Marguerite de Noguères, baptisée le 13 octobre 1620, filleule de Me Jacques Moreau, avocat, et de Marguerite Deymier, femme de Me Martial Rapin, lieutenant de juge à Sainte-Bazeille. Elle épousa le 4 mars 1647 Jean de Lapeyre, écuyer, fils de Michel de Lapeyre et d’Andrée Gaulthier (Reg. parois).

2° François, baptisé le 20 novembre 1621, filleul de Jean Robert, capitaine, et de Marie Bèze, mort en bas âge ;

3° Jean, baptisé le 7 septembre 1623, filleul de Me Jean Bacquey, avocat au parlement de Bordeaux et d’Anne de Noguères, demoiselle de Brocas.

4° Jacques, qui suit ;

5° François de Noguères, écuyer, sieur de Cazenave, baptisé le 5 août 1626, filleul de Jean de Chamborel, écuyer, et d’Anne Robert et enseveli dans l'église de Notre-Dame le 7 septembre 1701 (Reg. parois.). Il avait épousé Hélène de Lavergne, de laquelle il eut :

1. Catherine, baptisée le 16 décembre 1674, filleule de Jacques de Noguères, écuyer, sieur, de Saint-Martin et juge de Sainte-Bazeille, et de Catherine Lavergne, habitante de Saint-Pardoux près Marmande ;

2. Marie, mariée le 7 janvier 1700 à Jean François de Cazenove, écuyer, sieur de Châteauneuf, capitaine au régiment d'Aunis, habitant de Fauguerolles près Gontaud, et ensevelie dans l'église de Notre-Dame le 8 mai 1716 (Ibid).  

Ledit Jean de Noguères avait eu de sa seconde femme, Marie d'Arnal :

1° Louis de Noguères, écuyer, brigadier des gardes du corps, marié le 20 septembre 1665 avec Marie de Lestrilles, d'où provinrent :

1. Paul, écuyer, né en 1666, sieur de Bonuargues, capitaine au régiment d'Aubigny, et enseveli le 9 septembre 1706, à l'âge de 40 ans dans l'église de Notre-Dame ;

2. N... de Noguères, tué au service du roi et ayant une commission de garde marine (Arch. du marquis de Bonneau et Registres paroissiaux).

2° Marie, alliée le 30 novembre 1666 à Jean Beaune, fils d'Elie Beaune, avocat, et de Isabeau Rapin. Ledit Jean Beaume testa en 1678 et laissa l'administration de ses biens à Jacques de Noguères, juge de Sainte-Bazeille et institua pour héritier Paul de Noguères, fils de Louis de Noguères et de Marie de Lestrilles et à défaut dudit Paul, ledit Jacques de Noguères, son beau-frère et Jean de Noguères, écuyer, fils aîné dudit Jacques (Arch. de M. Beaune et de M. Bentéjac).

3° Jeanne.

IV. JACQUES DE NOGUÈRES, écuyer, sieur de Saint-Martin, avocat et juge royal de Sainte-Bazeille, se maria par contrat du 29 janvier 1648 avec Andrée de Lapeyre, fille de Jean de Lapeyre, avocat et Juge royal de Sainte-Bazeille, et de Marie de Labessède. Il fut enseveli le 11 décembre 1696 dans l'église de Notre-Dame ; sa femme était morte à l'âge de 37 ans, le 23 mars 1670, et ensevelie le lendemain dans la même église. Ils avaient eu :

1° Jean, sieur de Saint-Martin, baptisé en 1649, filleul de Jean de Lapeyre, avocat et juge, et marié par contrat du 1er mars 1683 passé devant Me Lacam, notaire royal à Sainte-Bazeille, avec Marie de Noguères, fille de Bertrand de Noguères, procureur du roi de ladite ville et de Anne Clerc. Il fut enseveli le 27 septembre 1692 à l'âge de 45 ans dans l'église de Notre-Dame, et sa femme le 15 juin 1684, un an et un jour après le mariage religieux qui avait été célébré le 14 juin 1683 (Reg. parois.)

2° Jean, sieur de Lartigue, baptisé le 15 août 1651, filleul de Jean de Noguères, écuyer, son oncle, et enseveli dans l'église de Notre-Dame le 31 octobre 1676, à l'âge de 25 ans.

3° Louis, baptisé le 5 septembre 1655, filleul de Louis de Noguères, écuyer, son oncle et de Marie de Lapeyre, fille de Jean de Lapeyre, juge royal de Sainte-Bazeille.

4° François, baptisé le 9 juin 1661, filleul de François de Noguères écuyer, sieur de Casenave et de Marthe de Lapeyre.

5° Jean, qui suit ;

6° Marie, baptisée le 6 septembre 1667, filleule de François Boulin, avocat et de Marie de Lapeyre (Reg. parois.).

Le 29 mai 1693, Jacques de Noguères, père des précédents, déclare n'avoir qu'une fille et un fils, lieutenant au régiment de la Sarre, qu'un autre de ses fils, lieutenant au régiment de Cursol, a été tué au siège de Besançon et que l'aîné, lieutenant au régiment de Picardie, est mort de maladie (Arch. du Marquis de Bonneau).

V. JEAN DE NOGUÈRES, écuyer, sieur de Saint Martin, baptisé le 21 juin 1664, épousa par contrat du 22 septembre 1693 Jeanne Dubois de Saint-Georges, habita Lagrange près de la ville de Sainte-Bazeille et fut enseveli dans l'église de Notre-Dame le 20 avril 1749, à l'âge de 85 ans. Il eut de son mariage :

1° Jean Jacques, baptisé le 9 novembre 1694, filleul de Jacques de Noguères, écuyer, et de Jeanne de Chartres Complestie de Lignières, de la paroisse de Noyan, et enseveli dans l'église de Notre-Dame le 14 août 1706.

2° Marguerite, née en 1695 et ensevelie dans l'église de Notre-Dame le 25 novembre 1747, à l'âge de 52 ans.

3° Marie, baptisée le 18 avril 1697, filleule de Michel Dubois, écuyer, sieur dé Lamothe Saint-Georges, habitant de ce dit lieu et de Marie de Noguères, et mariée le 16 février 1719 à Jean Joseph Duval, écuyer, sieur de Lamothe Cangrand, habitant de La Réole. (Reg. parois, et Arch. du Marquis de Bonneau.)

 

BRANCHE DES NOGUÈRES.

PROCUREURS DU ROI.

 

IV. FRANÇOIS DE NOGUÈRES, né en 1589, dut avoir pour père Jean de Noguères, capitaine, second fils de François de Noguères, écuyer, sieur de Saint-Martin et de Marie de Serres, et pour mère Jeanne Dupeyron. Il fut avocat et plusieurs fois consul de Sainte-Bazeille. Le 26 septembre 1637 il fut reçu, en remplacement de Me Pierre Janneau, procureur du roi de ladite ville, par devant M. Me Gabriel de Brocas, conseiller du roi et lieutenant en la cour de la sénéchaussée d'Albret au siège de Casteljaloux (1). Un de ses fils, Bertrand, qui suit, fait de son père dans le livre de raison l'éloge suivant : « Le troisiesme jour du mois d'octobre 1664 vers la minuit jour de vendredi tirant vers le samedi, Me François Noguères mon père mourust la veille de son patron et fut honorablement ensevelly le quatriesme dudit mois par M. Lhomenie curé. Il a esté un grand homme de bien et fort craignant Dieu, j'appréhende que ses successeurs ne l’imiteront pas ». Ledit François, avait épousé Marie Chaubin fille de Pierre Chaubin et de Catherine Vignolles (Registres paroissiaux et Archives de M. Bentéjac) d'où provinrent :

1° Marie, baptisée le 21 novembre 1617 et femme de Jean Gayrard, morte le 4 juillet 1652.

2° Catherine, baptisée le 8 juin 1620, filleule d'André Chaubin et mariée le 7 septembre 1638 avec Odet Destais, bourgeois de Meilhan, fils de feu Jean Destais, jurat de cette dernière ville et de Bertrande Collom, (Registres paroissiaux et Archives de M. Bentèjac).

3 ° Bertrand, qui suit ;

4° Autre Catherine, baptisée le 1er janvier 1628, filleule de Bertrand et de Catherine de Noguères et morte jeune ;

5° Marguerite, baptisée le 30 mai 1631, filleule de Bertrand et de Françoise de Noguères et mariée le 19 avril 1650 avec Fortis Carles, bourgeois de Marmande, fils de Gaubert Carles et de feue Jeanne Giraudeau, de Marmande.

6° Anne, baptisée le 10 octobre 1636, filleule de Jean Gayrard et de Catherine de Noguères et mariée le 4 octobre 1654 avec Bernard Antoine Baradat, Me Chirurgien de Marmande, fils de Jean Baradat et Jeanne Héraud, décédés. (Ibidem).

7° Autre Marie, filleule de François Maury et de Marie Mareusse et mariée avec Bertrand Laujac, de Cocumont.

8° Autre Marie, mariée le 15 novembre 1660 avec François Deymier, homme d'armes, âgé de 23 ans, fils de feu Michel Deymier et de Marguerite de Berry. Le contrat est du 23 septembre précédent et retenu par Me Martin, notaire de Castelnau-sur-Gupie.

V. BERTRAND DE NOGUÈRES, avocat, né le 4 février 1624 et baptisé trois jours après, filleul de Bertrand Sainsarric et de Marie de Noguères. Il remplaça son père dans la charge de procureur du roi, fut reçu le 28 septembre 1662 juge de la juridiction de Couthures à la place de feu Jean Courrèges, se démit le 21 mars 1677 de cet office qui fut rempli par François Courrèges. Il fut enseveli dans l'église de Notre-Dame le 15 janvier 1693. Il avait épouse en premières noces le 26 avril 1645. Jeanne de Seguin, seconde fille de Jacques de Séguin, de Monpouillan, et de Marie de Lafon, et ensevelie le 7 juillet 1652. Il en avait eu :

1° Marie, baptisée le 25 août 1646, filleule de François de Noguères, son grand-père, procureur du roi, et de Marie de Lafon, sa grand'mère maternelle.

2° Jacques, qui suit ;  

3° Autre Marie, baptisée le 26 novembre 1651, filleule de Me Jean Noguey, son oncle et de Marie de Noguères, femme de feu Jean Gayrard, et ensevelie dans l'église de Notre-Dame le 24 mai 1662.

Ledit Bertrand de Noguères avait épousé en secondes noces au mois de mai 1654 Anne Clerc, fille de Pierre Clerc, de Marmande, et morte le 23 décembre 1682. De ce mariage naquirent :

1. Marie, née le mardi 18 mai 1655, baptisée le 23 du même mois, filleule de Pierre Clerc et de Marie Chaubin et mariée le 14 juillet 1674 avec Jean Goyneau, fils de feu Jacques Goyneau, procureur d'office de la juridiction de Caubon, et de Jeanne Cassereau.

2. François, né le 8 mars 1657, filleul de Me François de Noguères, procureur du roi et d'Anne Bourgeois, veuve de Me Lérisson, apothicaire et tante d'Anne Clerc. Il devint prêtre et curé de Sainte-Croix de Lévignac.

3. Antoine, baptisé le 15 août 1 660, filleul, de noble Antoine de Scorbiac et de Léonarde Goyneau.

4. Bertrand, baptisé le 28 octobre 1662, filleul de Bertrand Laujac, de Cocumont, et de Catherine de Noguères, et mort le lendemain.

5. Autre Marie, baptisée le 5 janvier 1664, filleule de Jacques Rousset, fils de Rémy Rousset, et de Marie Gayrard ; mariée le 14 juin 1683 avec Jean, de Noguères, écuyer, fils de Jacques de Noguères, écuyer, sieur de Saint-Martin, et de feu Andrée de Lapeyre, et ensevelie au tombeau de son mari dans l'église de Notre-Dame le 1 7 juin 1684.

6, Autre Marie, morte célibataire.

7. Catherine, née le 29 janvier 1668 et baptisée le 2 février suivant, filleule de François Sainsarric, prêtre, et de Catherine Perret, et mariée le 23 février 1686 avec Jean Noguey, de Moupouillan. Quand son père testa le 16 mai 1691, il ne lui restait de sa seconde femme que Marie, autre Marie, François, autre Marie et Catherine.

VI. - JACQUES DE NOGUÈRES, né le 8 juin 1649 et baptisé le 24 du même mois, filleul de Me Jacques de Séguin, son grand-père et de Marie Chaubin, sa grand-mère, (Ibidem.)

 

Notes :

 

1. Ledit Gabriel de Brocas était fils de Colin de Brocas, capitaine d'une compagnie de cavalerie franche, habitant de ligués, et d'Anne de Noguères, sa seconde femme.

 

Retour haut de page