de Lapeyre.
C.H.G.H.47
Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

Armes : d'or au lion de gueules couronné de sable, senestre d'un roseau de sinople surmonte de trois flammes de gueules posées en chef, un et deux et mal ordonnées.

(Déclarées à Bordeaux le 21 février 1698).

Le plus ancien de cette maison que nous fassent connaître nos archives est :

I. JEAN DE LAPEYRE, écuyer, né au commencement du XVIe siècle, qui épousa Marguerite de Lescure et eut :

1° Arnaud, qui mourut avant son père et laissa plusieurs filles.

2° François, qui mourut aussi avant son père en laissant des enfants.

3° Pierre qui eut un fils.

4° Michel, capitaine, qui épousa Andrée de Gauthier dont naquirent :  

1. Marie, qui se maria avec Charles Chambaudet, juge royal de Monségur et resta sa veuve avant 1642. Nous la trouvons marraine en 1621 de Marie de Lapeyre, fille de Jean de Lapeyre et de Françoise de Ferrebouc, ainsi que d'un autre enfant, dont le parrain fut Jean de Chamborel, fils de Bertrand de Chamborel, écuyer, seigneur de Saint-Martin (Registres paroissiaux).

2. Jean, avocat et Juge royal, civil et criminel de Sainte-Bazeille. Il épousa en premier mariage Marie-de Labessède, de Meilhan, ensevelie dans l'église de Notre-Dame le 20 décembre 1641 (Reg. parois.), et en secondes noces, le 4 mars 1647, Marguerite de Noguères, fille-de Jean de Noguères, écuyer, avocat, sieur de Monplaisir, et de Béatrix de Bonneau, et âgée de 27 ans, ensevelie le 29 juillet 1687 dans la tombe de son mari, inhumé, dans l'église de Notre-Dame le 25 août 1661. Il eut de Marguerite de Noguères :

1. Jean, baptisé le 27 décembre 1647, filleul de Jean de Noguères, écuyer, et de Marie de Lapeyre, veuve de Charles Chambaudet, et enseveli dans ladite église, le 12 octobre 1661, à l'âge de 14 ans.

2. Jacques, baptisé le 20 janvier 1649, filleul de Me Jacques de Noguères écuyer, et de Andrée de Lapeyre femme de Jacques de Noguères, écuyer, et enseveli à Notre-Dame le 24 septembre 1652.

3. François, baptisé le 13 février 1650, filleul de François de Noguères, écuyer, sieur de Cazenave, et de Marthe de Lapeyre et enseveli a Notre-Dame le 10 octobre 1652.

4. Louis, baptisée le 16 août 1651, filleul de Louis de Noguères et de Andrée Chambâudet et enseveli à Notre-Dame le 25 septembre 1652.

5. Marie, née et ondoyée en 1652 à La Réole, où sa mère était réfugiée à cause du siège de Sainte-Bazeille, et baptisée dans cette dernière ville le 18 décembre 1661.

6. Autre Marie, baptisée le 6 mars 1656, filleule de Jean de Noguères, écuyer, fils de Jacques de Noguères, écuyer, et de Marie de Lapeyre, sœur de la baptisée.

7. Autre Marie, baptisée le 24 mai 1657, filleule de Louis de Noguères, écuyer, et de Marie de Lapeyre, sœur de la baptisée et ensevelie le lendemain de son baptême.

8. Thérèze, baptisée le 20 avril 1660, filleule de Jean de Noguères, écuyer, fils de Jacques, et de Marie de Lapeyre, sœur de la baptisée (Reg. parois.)

Cette branche s'éteignit alors avec ledit Jean de Lapeyre, juge de Sainte-Bazeille, mort le 24 août 1661.

5° François, qui suit.

II. FRANÇOIS DE LAPEYRE, écuyer, épousa Antoinette Desclausie. Il fut capitaine et gouverneur de Couthures durant les troubles, de la Religion. C'est celui dont parle Henri de Navarre dans sa lettre de la fin de septembre 1583 au maréchal de Matignon : « ... Je vous-prie despecher un exemption de. logis pour mes terres et nomement pour celles de Casteljaloux, où Lapeyre fait tous les désordres dit monde. Le capitaine Domenies saura bien faire valoir vostre sauvegarder. » Il eut de sadite femme :

1° Raymond, sieur de la Sauviolle, juridiction de Mauvezin, jurat et premier consul de Sainte-Bazeille, enseveli le 20 juillet 1652 dans l'église de Notre-Dame. Il avait épousé Isabeau de Marailhiac de La Vallade, qui mourut le 11 décembre 1652 et dont il eut :

1. Anne, baptisée à Mauvezin le 30 mai 1632, filleule de Pierre de Lapeyre, son oncle, et ensevelie dans l'église de Notre-Dame le 31 octobre 1641.

2. Jean, baptisé-à Mauvezin le 26 août 1635, filleul de Jean de Labessède, procureur du roi à Meilhan, et de Catherine Fonpaille. Il défendit de concert avec Raymond de Lapeyre, son cousin germain, sa noblesse contre le marquis de Bbisse, seigneur de Mauvezin-et François Rapin, jurat de Sainte-Bazeille. Il épousa demoiselle Jourdanneau, de Mauvezin, (Voir Notice sur le château, les anciens seigneurs et la paroisse de Mauvezin.)

3. Michel, capitaine, baptisé à Mauvezin le 23 août1638, filleul de Michel de La Vallade, écuyer, et de Marguerite de Ferrand, dame de Mauvezin. (Registres paroissiaux de Mauvezin). Il épousa le 9 février 1658, Jeanne Mouguessot. (Registres paroissiaux de Sainte-Bazeille.)

4. Autre Jean, qui épousa par contrat du 4 novembre 1686, Marie de Villepreux, fille d'Etienne de Villepreux, écuyer, et de Marie Boisvert (Arch. de M. de Villepreux). De ce mariage provinrent :

1. Anne Marie, baptisée le 17 août 1687, filleule d'Etienne de Villepreux, écuyer, de Marmande, et de Anne de Boissière, aussi de Marmande (Reg. parois. de Sainte-Bazeille). Elle épousa Jean de Fontainemarie,  dont elle fut veuve en 1772 (Arch. de M. de Villepreux).

2. Raymond, baptisé le 5 mai 1689, filleulde Raymond de Lapeyre, écuyer, et de Hélène de Villepreux (Reg. parois.)

2° Pierre capitaine, parrain de Anne de Lapeyre, sa nièce. Il doit être le mari de Marthe de Noguères, fille de Jean de Noguères, écuyer, avocat, sieur de Monplaisir et plus tard de Saint-Martin, et de Béatrix de Bonneau, mariés en 1605. De cette union naquirent :

1. Marie Madeleine, qui épousa Antoine de Berry, écuyer, capitaine, fils de Pierre de Berry, capitaine. Dans les Registres paroissiaux de Sainte-Bazeille ladite Marie Madeleine de Lapeyre est dite fille de Marthe, de Noguères, nièce de François de Noguères, écuyer, sieur de Cazenave et cousine de Jean de Lapeyre, écuyer, sieur de Lalanne et de Raymond de Lapeyre, époux de Marie Ursule de Verdun. Veuve d'Antoine de Berry, elle fit son testament le 10 juillet 1733 par devant Me Goyneau, notaire royal à Sainte-Bazeille, en présence de Elie Joly Blazon, sieur de Sabla, premier consul dudit lieu, Timothée Joly de Sabla, clerc tonsuré, étudiant en théologie, et Alexis Joly de  Sabla. (Arch. de M. de Beauvallon).

3° Léonard, qui mourut à Mauvezin.

4° Jean, qui suit ;

III. JEAN DE LAPEYRE, écuyer, sieur de Lalanne, capitaine au régiment d'Hector d'Escodéca de Boisse et conseiller du roi, mort à Paris en 1636. (Voir Notice sur Mauvezin). Il avait épousé vers 1617 Françoise de Ferrebouc, qui fut ensevelie dans la chapelle du château de Lalanne, le 3 janvier 1667. De ce mariage provinrent :

1° Raymond, qui suit ;

2° Marie, baptisée à Sainte-Bazeille le 6 janvier 1621, filleule de Jean de Lapeyre, capitaine, et de Marie de Lapeyre, fille de Michel de Lapeyre et de Andrée Gauthier. Elle doit être la même que Marie de Lapeyre, mariée avec Jean de Labessède, procureur du roi à Meilhan, que, les mouvements de la province forcèrent à se réfugier à Mauvezin, on leur fille Elisabeth de Labessède, fille d'Audot de Labessède et d'Elisabeth de Labessède, fut baptisée le 22 avril 1653. Marthe et probablement Jean inhumé dans l'église de Mauvezin le 21 juin 1717, âgé de 50 ans, sont nés aussi du mariage dudit Jean de Labessède. et de ladite Marie de Lapeyre, (Voir Notice sur Mauvezin).

3° Jean, baptisé le 13 février 1623.

4° Autre Jean, baptisé le 2 mai 1627, filleul de Jean de Lapeyre, avocat et juge de-Sainte-Bazeille et de Jeanne de Lapeyre, femme de Pierre Lalyman, bourgeois de Marmande (Reg. parois.)- Ledit Jean de Lapeyre ou le précédent fut carme et se défroqua (Notice sur Mauvezin).

5° Hector, ondoyé le 21 avril 1631 et baptisé à Mauvezin, le 13 décembre 1633, filleul de; Hector d'Escodéca de Boisse et de Marguerite de Ferrand, dame de Mauvezin et décédé pendant les mouvements de la province (Reg. parois. de Mauvezin).

6° Probablement Andrée, née au commencement de 1633, morte le 23 mars 1570, à l'âge de 37 ans, qui avait épousé le 20 février 1648 Jacques de Noguères, écuyer, sieur, de Saint-Martin, fils de Jean de Noguères, écuyer, avocat, sieur de Monplaisir, puis de Saint-Martin, et de Béatrix de Bonneau.

7° Marguerite. Elle doit être la même que Marguerite de Lapeyre, habitante du château de Lalanne, qui épousa par contrat du 30 avril 1679 passé devant Me Goyneau, Antoine de Berry, écuyer, capitaine, fils de François de Berry, écuyer, homme d'armes et de Catherine de Monzauzy (Archives de M. de Beauvallon - Voir Notice sur Mauvezin).

IV. RAYMOND DE LAPEYRE, écuyer, seigneur des maisons nobles d'Auriolle, de Lalanne, de la Sauviolle, etc., d'abord capitaine d'infanterie au régiment d'Hector d'Escodéca de Boisse, puis capitaine-major au régiment de M. du Coudray-Montpensier, et gouverneur de Sainte-Bazeille durant les troubles de la Fronde, naquit en 1618, obtint avec Jean de Lapeyre, son cousin germain, d'être inscrit au catalogue des nobles de Condomois, fut condamné à mort à cause de ses violences et pillages pendant lesdits mouvements de la province et profita de l'amnistie accordée par le roi aux gens de guerre. Il eut de longs procès avec le seigneur de Mauvezin, comme il est relaté au chapitre VI de la présente histoire. Il épousa vers 1656 Marie Ursule de Verdun, veuve d'Ezéchiel de Cazenpve, écuyer, seigneur de Harl'es, fils de Jean de Cazenove, écuyer, seigneur de Harles et de Pradines, et de Peyronne de Rolde, et ensevelie le 15 septembre 1680, à l'âge de 50 ans dans la chapelle du château de Lalanne. Raymond de Lapeyre fut inhumé le 7 mai 1702, à l'âgé de 84 ans, dans l'église de Notre-Dame (Reg. parois.). De leur mariage provinrent :

1° Jeanne, née en juin 1657 et ensevelie le 23 août 1657, dans la dite église.

2° Jean, né le 26 mai 1658 et enseveli le lendemain, âgé de 12 heures.

3° Jean François, baptisé le 11 septembre 1659, filleul de Jean de Verdun, écuyer, seigneur de Galaud et de Françoise de Ferrebouc et enseveli le 16 mai 1671, à l'âge de 12 ans, dans la chapelle du château de Lalanne .

4° Marie Amie, baptisée le 14 février 1661, filleule de Jean de Lapeyre, écuyer, sieur de Fontargaut, avocat et juge, et de Marie Aune de Verdun.

5° Jean François, qui suit ;

6° Pierre Antoine, baptisé le 2 avril 1663.

7° Marie, baptisée le 22 septembre 1664, filleule de Jean de Lapeyre, habitant de Mauvezin, et de Marie de Verdun, tante de la baptisée.

8° Gaspard, baptisé le 12 janvier 1666, filleul de Gaspard de Verdun, écuyer, sieur de Galaud, et de Marie de Lapeyre, sa sœur. Il devint prêtre, docteur en théologie et curé de Cumon en Périgord et fut parrain, le 27 juin 1705, de son neveu Gaspard de Lapeyre, fils de Jean François de Lapeyre, seigneur de Lalanne et d'Auriolle et baron de Trenqueléon et d'Anne de Brocas.

9° Jean Joseph, baptisé le 9 avril 1667, filleul de Jean François de Lapeyre, son frère, et de Marie de Verdun.

10° Autre Marie Anne, baptisée le 21 août 1668, filleule de Gaspard et de Marie Aune de Lapeyre, ses frère et sœur.

11° Autre Jean Joseph, baptisé le 15 septembre 1669, filleul de Jean Joseph et de Marie de Lapeyre, ses frère et sœur.

12° Marie Ursule, baptisée le 22 avril 1671, filleule de Jean François de Lapeyre, sieur d'Auriolle, et de Marie de Lapeyre, ses frère et sœur.

13° Autre Jean Joseph, baptisé le n septembre 1672, filleul de Jean Joseph et de Marie Anne de Lapeyre, ses frère et sœur. (Registres paroissiaux).

L'un de ces trois frères susmentionnés, du nom de Jean Joseph de Lapeyre, eut de son mariage avec Dame X...

1. Jean 4 Joseph. Louis, chevalier, sieur de Harles, cousin germain et héritier universel ,de Gaspard baron dé Lapeyre, chevalier, sieur de Lalanne, brigadier des armées du roi.

2. Angélique de Lapeyre, cousine germaine et héritière dudit Gaspard de Lapeyre (Arch. de M. de Beauvallon).

14° Raymond Pierre, baptisé le 11 mars 1674, filleul-de Pierre de Verdun, écuyer, qui signe « Galland de Verdun », et de Marie Ursule de Lapeyre, sa sœur (Reg. parois.).

V. JEAN FRANÇOIS DE LAPEYRE, écuyer, sieur de Lalanne et d'Auriolle, baron de Trenqueléon, baptisé

le 2 mars 1662 et filleul de Jean François, de Lapeyre son frère, et de Françoise de Pinel, épousa Anne de Brocas et en eut quatre fils, dont Gaspard, qui suit :

VI. GASPARD DE LAPEYRE, écuyer, chevalier, baron de Lapeyre et seigneur de Lalanne, capitaine des

grenadiers du régiment des Gardes Françaises, brigadier des armées du roi, baptisé le 27 juin 1705, filleul de Gaspard de Lapeyre, son oncle, prêtre et curé de Cumon, et de Marie de Verdun, de la paroisse de Caste Luivrex au diocèse de Bazas, eut le bras droit et le petit doigt de la main gauche coupés le 11 mai 1745 à la bataille de Fontenoy et fit le 31 mai suivant son testament en faveur de Jean François de Lapeyre, son cousin germain et héritier universel, et de Angélique de Lapeyre, sa cousine germaine et son héritière particulière.

Nous trouvons dans un acte de 1714, François de Doms, écuyer, agissant au nom et comme tuteur dudit Gaspard de Lapeyre (Arch. de M. Bentéjac).

Nota. – Nous ne pouvons rattacher ni Gasparde ni Marthe de Lapeyre. La première figure dans les Registres paroissiaux comme femme de Jean Bèze et comme marraine le 19 décembre 1619 d'un enfant de Sainte-Bazeille ; et, le 18 avril 1622, de Gasparde Du Peyron, sa petite fille, née dé Michel Du Peyron et de Simone Pouvereau et filleule aussi de Jean Pouvereau, son grand-père ; et, en 1625, de Gasparde Dubernard, fille de François Dubernard, notaire royal et de Marguerite Du Peyron et filleule aussi de François Villote, fils de Michel ; La seconde, Marthe de Lapeyre, figure en qualité d'épouse de Me Boulin, de Monségur et de marraine le 16 août 1664, d'un enfant qu'elle tient pour sa fille Jeanne Boulin.

Nous ne savons s'il existe encore des descendants de la famille des Lapeyre.

Histoire de la ville et de la baronnie de Sainte-Bazeille par l'abbé R.-L. ALLIS.

 

 

Retour haut de page