de Bienassis de Cauluson.
C.H.G.H.47
Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

En Agenois, Bordelois et Albret.

Armes : D'argent, au fauteuil de gueules, soutenu d'un rocher de 10 coupeaux d'or ; au chef de gueules, chargé de 5 étoiles d'or. Couronne de comte. Supports : deux aigles.

Famille noble, originaire de la ville d'Agen, dont une rue en portait encore le nom au dernier siècle. Elle a fourni des conseillers au siége présidial d'Agen, un président au Parlement de Bordeaux, et plusieurs ecclésiastiques recommandables. Sa filiation s'établit par titres, ainsi qu'il suit :


I. Arnaud DE BIENASSIS, vivant au commencement du règne de Louis XIII, avocat en Parlement, eut de son mariage avec demoiselle Mondette DE FOIX :

1. Jean, dont l'article suit ;
2. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre ;
3. Jeanne de Bienassis, mariée à Pierre Tébauld.

II. Jean DE BIENASSIS, né le 10 septembre 1626, avocat en Parlement, jurat de la ville d'Agen en 1677, habitant sa maison rue Bienassis, paroisse Saint-Hilaire, eut de son mariage, contracté l'an 1651, avec demoiselle Anne GABRIAC :

1. Jean-Samson, dont l'article suit ;
2. Jean-Joseph de Bienassis, religieux profès dans l'ordre des Grands-Carmes ;
3. Étienne de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé de Castelnau de Gratecambe ;
4. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé et prieur de Saint-Martin de Dolmeyrac ;
5. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé et prieur de Taupinerie ;
6. Marguerite de Bienassis.

Détail d'un vitrail en l'église Saint-Martin-de-Poussignac.

III. Jean-Samson DE BIENASSIS, né en 1651, nominé conseiller du Roi, magistrat au siége présidial et sénéchaussée d'Agen, par lettres patentes du 2 mai 1690, exerça cette charge avec distinction pendant environ quinze années, et laissa de son mariage, contracté en 1689, avec demoiselle Marie LOGRE :

1. Jean, dont l'article suit ;
2. Jean-Baptiste-Étienne de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, prieur de Grave et curé de Roufiac ;
3. Marguerite de Bienassis, mariée à Me Martin, avocat en Parlement ;
4. Marie de Bienassis, mariée à sieur de Lescazes de Combelles.

IV. Jean DE BIENASSIS, seigneur DE CAULUSON, conseiller du Roi, magistrat au siége présidial et sénéchaussée d'Agenois, par lettres de provisions du 24 décembre 1715, fut installé dans cette charge en 1716, l'exerça pendant quarante-six ans avec la même distinction que son père, ainsi que le constate un certificat délivré par les officiers du siége d'Agen, et mourut en 1762, dans sa maison de la rue de Bienassis, laissant de son mariage, contracté en 1729, avec dame Marianne DE VERGÈS DE CAULUSON, fille de noble Pierre de Vergès, sieur de Cauluson, avocat en Parlement, et de dame Anne Dupuy :

V. Messire Jean-Étienne DE BIENASSIS, écuyer, seigneur DE CAULUSON, né le 9 mai 1751, avocat, puis conseiller au Parlement de Bordeaux, nommé le 26 février 1766, reçu, le 9 juillet suivant, président aux Requêtes du Palais de la même Cour, fut dépossédé de cette charge par la Révolution. Il a laissé de son mariage, contracté le 18 novembre 1769, avec dame Marie HACQUET :

1. André-Basile-Edme, dont l'article suit ;
2. Marie-Thérèze-Zéphirine de Bienassis de Cauluson ;
3. Anne-Sophie-Élisabeth de Bienassis de Cauluson, mariée à Victor-Alexandre de Canterac Dornézan d'Andiran.

VI. André-Basile-Edme DE BIENASSIS DE CAULUSON, né à Bordeaux le 16 novembre 1776, décédé le 10 décembre 1851, sur sa terre des Arrodès, en Agenois, marié à Paris, le 16 juin 1812, avec dame Marie-Henriette-Adélaïde FAURE-LA CAUSSADE, a laissé de son mariage :

1. Jean-Baptiste-Paul, dont l'article suit ;
2. Jean-Baptiste-Étienne-Henri de Bienassis de Cauluson, officier de cavalerie, décédé le 24 décembre 1838, sans alliance, à l'âge de 22 ans ;
3. Marie-Louise-Emma de Bienassis de Cauluson, mariée, le 18 juin 1845, à Louis Odet de Boubée, président du Tribunal civil de Lectoure ;
4. Marie-Aurélie de Bienassis de Cauluson ;
5. Noble Pierre-Cyrille-Apollinaire-Amédée de Bienassis de Cauluson, qui habite le château de Hourtenay, près Poussignac, et a épousé, le 29 mai 1849, demoiselle Marie-Ernestine-Clothilde-Rose DE CONSTANS, fille de Léon-Érembert de Constans et de dame Marie-Jeanne-Lily de Villeneuve, dont il a trois enfants :

A. Noble Marc-André-Basile-Marie-Marie de Bienassis de Cauluson ;
B. Noble Louis-Marie-Joseph de Bienassis de Cauluson ;
C. Marie-Thérèze-Louise-Berthe de Bienassis de Cauluson.

VII. Noble Jean-Baptiste-Paul DE BIENASSIS DE CAULUSON, chef des nom et armes de sa famille, habitant du château des Arrodès, a épousé à Agen, le 24 mai 1852, demoiselle Anne-Juliette MARRAUD. De cette union :

1. Noble Louis-Marie-Eugène-Edgard de Bienassis de Cauluson ;
2. Jeanne-Marie de Bienassis de Cauluson.

GÉNÉALOGIE SIMPLIFIÉE.

I. Arnaud DE BIENASSIS marié avec demoiselle Mondette DE FOIX :

4. Jean, dont l'article suit ;
5. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre ;
6. Jeanne de Bienassis, mariée à Pierre Tébauld.

II. Jean DE BIENASSIS, né le 10 septembre 1626, marié avec demoiselle Anne GABRIAC :

7. Jean-Samson, dont l'article suit ;
8. Jean-Joseph de Bienassis, religieux profès dans l'ordre des Grands-Carmes ;
9. Étienne de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé de Castelnau de Gratecambe ;
10. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé et prieur de Saint-Martin de Dolmeyrac ;
11. Jean-Baptiste de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, curé et prieur de Taupinerie ;
12. Marguerite de Bienassis.

III. Jean-Samson DE BIENASSIS, né en 1651, marié avec demoiselle Marie LOGRE :

5. Jean, dont l'article suit ;
6. Jean-Baptiste-Étienne de Bienassis, prêtre, docteur en théologie, prieur de Grave et curé de Roufiac ;
7. Marguerite de Bienassis, mariée à Me Martin, avocat en Parlement ;
8. Marie de Bienassis, mariée à sieur de Lescazes de Combelles.

IV. Jean DE BIENASSIS marié avec dame Marianne DE VERGÈS DE CAULUSON :

V. Messire Jean-Étienne DE BIENASSIS, écuyer, seigneur DE CAULUSON, marié le 18 novembre 1769, avec dame Marie HACQUET :

4. André-Basile-Edme, dont l'article suit ;
5. Marie-Thérèze-Zéphirine de Bienassis de Cauluson ;
6. Anne-Sophie-Élisabeth de Bienassis de Cauluson, mariée à Victor-Alexandre de Canterac Dornézan d'Andiran.

VI. André-Basile-Edme DE BIENASSIS DE CAULUSON, né à Bordeaux le 16 novembre 1776, décédé le 10 décembre 1851, marié avec dame Marie-Henriette-Adélaïde FAURE-LA CAUSSADE :

6. Jean-Baptiste-Paul, dont l'article suit ;
7. Jean-Baptiste-Étienne-Henri de Bienassis de Cauluson, officier de cavalerie, décédé le 24 décembre 1838, sans alliance, à l'âge de 22 ans ;
8. Marie-Louise-Emma de Bienassis de Cauluson, mariée, le 18 juin 1845, à Louis Odet de Boubée, président du Tribunal civil de Lectoure ;
9. Marie-Aurélie de Bienassis de Cauluson ;
10. Pierre-Cyrille-Apollinaire-Amédée de Bienassis de Cauluson, qui habite le château de Hourtenay, près Poussignac, et a épousé, le 29 mai 1849, demoiselle Marie-Ernestine-Clothilde-Rose DE CONSTANS, fille de Léon-Érembert de Constans et de dame Marie-Jeanne-Lily de Villeneuve, dont il a trois enfants :

A. Marc-André-Basile-Marie-Marie de Bienassis de Cauluson ;
B. Louis-Marie-Joseph de Bienassis de Cauluson ;
C. Marie-Thérèze-Louise-Berthe de Bienassis de Cauluson.

VII. Jean-Baptiste-Paul DE BIENASSIS DE CAULUSON, marié à Agen, le 24 mai 1852, demoiselle Anne-Juliette MARRAUD :

3. Louis-Marie-Eugène-Edgard de Bienassis de Cauluson ;
4. Jeanne-Marie de Bienassis de Cauluson.

 

 

Retour haut de page