Eglises, chapelles & paroisses.
C.H.G.H.47
Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

THÉZAC.

Saint-Pierre de Bourlens et son annexe : Saint-Sernin de Thézac.

Valéri place ces deux paroisses dans l'archiprêtré de Opere.

L'église de la matrice est du XIe siècle (1). Elle est champêtre, dans un vallon. Il y a quatorze ou quinze maisons auprès.

Ses dimensions sont : douze cannes de longueur, dix de largeur et dix de hauteur. Le sanctuaire est voûté, la nef n'est pas lambrissée. Il y a une chapelle voûtée en plein cintre du côté de l'Évangile, elle est dédiée à Notre-Dame, et une autre du côté de l'Épître dédiée à saint Jean. Cette église a été consacrée. Le clocher est sur l'arceau du sanctuaire en forme de tour.

Celle de l'annexe est champêtre à deux cents pas des maisons. Elle est longue de quatorze cannes, large de six, haute de huit. Le sanctuaire est voûté, la nef n'est pas lambrissée. Le clocher est sur le mur au fond de l'édifice.

Dans les deux paroisses la dîme du blé se paie au treizième, du vin à discrétion, des menus grains au grenier. A Bourlens l'Évêque (2) prend tout le vin et les trois quarts des autres fruits, le curé le reste. A Thézac l'Évêque prend tout le vin et les trois quarts de tous les grains, mais il abandonne à l'archidiacre le quart de sa portion de blé, le reste est au curé qui jouit en outre à Bourlens d'un gleysage de dix cartonnats en vigne et de quinze en terre labourable. Il y a un presbytère dans les deux paroisses. La part du curé est évalué officiellement à 1.150 livres.

L'Évêque nomme au bénéfice.

On compte quatre cents communiants à la matrice et autant à l'annexe, Le curé réside à Thézac et fait desservir Bourlens par un vicaire. Le titulaire actuel est Pierre Espinasse qui prêtera le serment, le rétractera et sera maintenu à son poste après le Concordat.

Note :

1. G. Tholin, op. cit.

2. En 1252, dit Labrunie, Richard, abbé de Grand-Selve vendit à Guillaume II, évêque d'Agen, les terres et possessions qui appartenaient à l'abbé et au couvent dans la paroisse de Bourlens, juridiction de Tournon, pour le prix de 15 livres. Le contrat de vente est aux archives de l'évêché. (Catalogue raisonné des Évêques. Art., etc. Guillaume II). L'évêque d'Agen avait un château à Bourlens qui dans la suite passa on ne sait comment à la maison de l'Estelle.

L'Eglise d'Agen sous l'ancien régime. Pouillé historique du diocèse d'Agen pour l'année 1789 par le chanoine DURENGUES.

Retour haut de page