Eglises, chapelles & paroisses.
C.H.G.H.47

Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

Photos Catherine Bonhomme.

MOUSTIER.

Saint-Hilaire de Moustier.

Le pouillé de Valéri porte : « In archipresbyteratu Vesalmensi : Rector de Monasteriis et de Cisaco» L'église de l'annexe, Saint-Caprais de Fissac, alias de Cissac, existait encore en 1607. Il est vrai qu'elle était découverte et qu'on n'y disait la messe qu'une ou deux fois par an. Elle a depuis complètement disparu.

L'église de Saint-Hilaire est située dans une plaine, elle a seize cannes de long, huit de large et huit de haut. Elle n'est pas lambrissée. Il y a du côté droit une chapelle dédiée à Notre-Dame.

La dîme de tous les fruits se lève au treizième. Le curé rend tout le revenu, qui est exactement de 2.990 livres. Le presbytère est à deux mille pas de l'église. Il y a un obit consistant en un journal de vigne au vignoble du Moulin à charge de trois messes par an.

L'Évêque nomme de plein droit au bénéfice.

On compte trois cents communiants auxquels le curé doit le service ordinaire. Le titulaire actuel est Pierre Bagués, qui sera nommé vicaire cathédral en 1791, se mariera civilement le 2 messidor, an II, et religieusement en 1803.

L'Eglise d'Agen sous l'ancien régime. Pouillé historique du diocèse d'Agen pour l'année 1789 par le chanoine DURENGUES.

 

Retour haut de page