Eglises, chapelles & paroisses.
C.H.G.H.47

Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

Photos Catherine Bonhomme.

MASSELS.

Saint-Georges de Caillavet.

Valéri place le prieuré et la rectorie de ce nom dans l'archiprètré de Opere. Le prieuré est possédé par un religieux de Saint-Maurin.

L'église est longue de vingt pas, large de dix. Le chœur est voûté, la nef à moitié lambrissée. Il y a un clocher.

La dîme du blé, du vin et des menus grains se paie au onzième. Suivant une transaction passée en 1650, le curé prenait toute la dîme moyennant 75 livres 10 sols qu'il donnait tous les ans aux religieux réformés de Saint-Maurin. Mais en 1697 le curé abandonna à son tour toute la dîme au prieur pour se réduire à la portion congrue. Il y a trois cartonnats de gleysage en vigne et en pré.

C'est l'abbé de Saint-Maurin qui nomme au bénéfice.

Il y a cent vingt communiants auxquels le curé doit le service ordinaire. Le titulaire actuel est Jean-Baptiste Malabal, futur assermenté et abdicataire, constitutionnel persévérant, qui sera nommé curé de Masseils après le Concordat.

L'Eglise d'Agen sous l'ancien régime. Pouillé historique du diocèse d'Agen pour l'année 1789 par le chanoine DURENGUES.

Retour haut de page