Eglises, chapelles & paroisses.
C.H.G.H.47

Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

Photos Catherine Bonhomme.

ENGAYRAC.

Saint-Pierre d'Engayrac.

Cette paroisse, dans le pouillé de Valéri, se trouve dans l'archiprêtré de Opere. Il y a quelque tradition qu'une partie des prébendiers de Saint-Étienne résidaient autrefois à Engayrac et qu'ils avaient demandé d'être transférés à Agen à cause des guerres. Par son testament du 25 août 1513, Robert de Beauville a fait dans cette église, en faveur des enfants prêtres du lieu, une fondation de trois messes par semaine, le lundi de Requiem, le jeudi du Saint-Esprit, le samedi de Notre-Dame. Les revenus assignés sont dix-huit sacs de blé et six barriques de vin à prendre sur la part de dîme du seigneur de Clermont, héritier du testateur.

L'église est dans une plaine, avec dix ou douze maisons à l'entour, longue de douze cannes, large de trois. Elle est du XIe siècle. La travée du chœur est voûtée en coupole sur pendentifs (1). La nef est lambrissée. Du côté de l'Évangile, il y a une aile voûtée avec deux arceaux de pierre, qui renferme une chapelle dédiée à Notre-Dame ; du côté de l'Épître, sous un arceau, se trouve la chapelle de saint Cloud. Le clocher est au bas de l'édifice.

La dîme du blé se paie au dixième, du vin et des menus grains à discrétion. Le curé prend le tiers du blé et tous les menus grains. Sa part est estimée 930 livres. Le comte de Clermont, en vertu d'une inféodation, prend le tiers du blé et la moitié du vin. Les prébendiers de Saint-Étienne prennent le reste, c'est-à-dire, le tiers du blé et la moitié du vin. Il y a trois ou quatre cartonnats de gleysage près de l'église dont le curé jouit.

L'Évêque confère le bénéfice pleno jure.

On compte cinq cent cinquante communiants auxquels le curé doit le service ordinaire. Le patron est saint Pierre ès liens. On célèbre deux autres fêtes votives : saint Cloud et saint Vincent. C'est l'usage d'aller en procession à la chapelle du château de Combebonet entendre la messe aux fêtes de la sainte Croix, de saint Antoine et de sainte Catherine. Cette chapelle, qui est située à cent pas du château, est longue de vingt à vingt-cinq pas, large de dix et bien voûtée. Le titulaire actuel est Étienne Perpignan, qui subira la déportation et sera nommé curé de Damazan après le Concordat.

Note :

1. G. Tholin, op. cit.

L'Eglise d'Agen sous l'ancien régime. Pouillé historique du diocèse d'Agen pour l'année 1789 par le chanoine DURENGUES.

Photos de Catherine Bonhomme.

Retour haut de page