Histoire de Sainte-Bazeille.
C.H.G.H.47
Au bureau, 54 rue de Cocquard, à Villeneuve-sur-Lot, les adhérents peuvent consulter nos archives, de nombreux dépouillements et relevés de tables décennales.

RAYMOND-LOUIS ALIS (1850-1898).

Histoire de la ville et de la baronnie de Ste Bazeille de l'ancien diocèse de Bazas depuis l'époque gallo-romaine jusqu'à nos jours.

Éditeur : Michel et Médan (Agen), date d'édition : 1892.

 

Chapitre I : Description archéologique et Antiquités.

Chapitre II : Moyen-Âge.

Chapitre III : Caumont et Jourdain de Lisle.

Chapitre IV : Les Albret.

Chapitre V : Les Bourbon.

Chapitre VI : Les Bouillon.

Chapitre VII : Révolution.

Chapitre VIII : Epoque contemporaine.

Chapitre IX : Curés, Vicaires, Consuls, Maires, Adjoints, Personnages nobles.

Chapitre X : Généalogies.

Chapitre XI : Notes et pièces justificatives.

 

Monseigneur CHARLES-ÉVARISTE COEURET-VARIN, Evêque d'Agen

Voici, Monseigneur, un humble livre que je m'empresse de vous offrir. Je vous devais ce reconnaissant hommage comme à un père qui ma témoigné tant de bontés quand j'endurais de cruelles souffrances à l'hôpital Saint-André, de Bordeaux. 

Votre Grandeur daignera l'agréer comme le garant de mes sentiments de fidélité et de vénération.

R.-P. ALIS, Curé d’Agmé

Lettre de Monseigneur l'Evêque d'Agen à l'auteur.

 

CHER MONSIEUR LE CURÉ,

C'est avec joie que j'accepte l'hommage de votre livre. Des savants, qui ont eu communication du manuscrit, m'en ont dit tout le bien désirable. Je suis particulièrement heureux que l'auteur, qui nous avait déjà donné une si excellente monographie de Mauvezin, ait continué ses travaux avec autant de succès. Le cœur d'un évêque est surtout consolé par l'édifiante piété de ses prêtres et leur application constante à l'étude. Je sais qu'en écrivant des ouvrages pour les érudits, vous ne distribuez pas avec moins de zèle et de talent l'instruction à votre peuple. Aussi ne pourrai-je jamais assez encourager les curés qui, à votre exemple, partagent leur temps entre les saints devoirs du pasteur et les nobles occupations de l'historien. Je bénis donc, avec une paternelle affection, le livre et l'auteur, et je souhaite ardemment que votre beau volume sur la ville de Sainte-Bazeille soit beaucoup lu et vous mérite de nouvelles couronnes.

Agréez, cher Monsieur le Curé, l'assurance de mes sentiments les plus dévoués en Notre-Seigneur.

CHARLES,

Evêque d'Agen, Agen, le 25 août 1891, en la fête de Saint-Louis.

 

 

Retour haut de page